Monteur / monteuse de matériel mécanique d’aéronefs

Le monteur de matériel mécanique d’aéronefs travaille avec des composants mécaniques et des matériaux aéronautiques et il participe à la réparation, à la pose, à la modification et à l’inspection de ces composants et ces matériaux. Les monteurs de matériel mécanique d’aéronefs font la pose de pièces préfabriquées afin de construire des aéronefs à voilure fixe et tournante ou des sous-ensembles d’aéronefs. Les monteurs ont besoin de compétences en matière d’intégration de systèmes, qui comprennent l’utilisation de la robotique ainsi que des gabarits et des outils au laser et à base d'optique. Cette norme professionnelle énumère l’ensemble des tâches pour lesquelles un monteur de matériel mécanique d’aéronefs doit pouvoir exercer ses fonctions n’importe où au Canada. Cependant, il est possible que différents employeurs dans différentes régions du pays œuvrent dans un domaine plus spécialisé du métier.

Les monteurs de matériel mécanique d’aéronefs sont entièrement familiers avec les bonnes pratiques de sécurité professionnelle ainsi que les règles et les règlements portant sur leur travail et leur milieu de travail. Le monteur de matériel mécanique d’aéronefs s'implique dans la préparation et l’utilisation des outils, de l'équipement et de certains procédés semi-automatiques. Le monteur de structures doit posséder une excellente dextérité manuelle et avoir un vif intérêt pour les matériaux structuraux d'aéronef. Il doit aussi être en mesure de travailler en collaboration avec ses collègues et suivre rigoureusement les directives.

Exigences d’accréditation

Pour être admissible à l’accréditation du CCAA, le candidat doit posséder les connaissances et les compétences nécessaires et doit avoir réalisé les tâches et les sous-tâches obligatoires inscrites au carnet personnel. L’on exige la réalisation de l’ensemble des vingt-cinq (25) tâches obligatoires précisées et d’au moins dix (10), soit 40 %, des tâches restantes.

De plus, le candidat est tenu de réaliser un minimum de vingt-quatre (24) mois d’expérience à temps plein dans le métier.

L’envergure des tâches incluses dans le carnet personnel est aussi générique que possible afin d’englober le plus grand nombre de milieux de travail, d’appareils et d’outils, mais ces tâches ne couvrent pas forcément toutes les tâches exécutées par ces gens de métier.

Tâches communes à la plupart des monteurs de matériel mécanique d’aéronefs

(NOTA : Les sous-tâches des tâches individuelles ne sont pas indiquées ci-dessous)

Bloc A — Sécurité

Tâche 1 – Démontrer des pratiques de travail sécuritaires

Bloc B — Dessins techniques et interprétation de l’information
Tâche 2 – Lire et interpréter les dessins techniques et l’information pertinente

Bloc C — Montage

Tâche 3 – Préparer les matériaux et l’équipement aux fins d’assemblage

Tâche 4 – Choisir et utiliser les outils, la quincaillerie et les matériaux

Tâche 5 – Poser les pièces et les composants  de la cellule d’avion

Tâche 6 – Poser les pièces et les composants  du système de propulsion

Tâche 7 – Poser les pièces et les composants  de la cellule d’avion

Bloc D — Suivi

Tâche 8 – Effectuer des inspections post-montage

Bloc E – Remise en état

Bloc F – Réparation ou remise en état des ensembles