Monteur / monteuse de structures

Le monteur de structures travaille avec les matériaux structuraux d'aéronef et effectue la réparation, la pose, la modification et l’inspection de ces matériaux. Un monteur de structures fait l’assemblage, l'ajustement et l’installation de revêtements, de cellules et de pièces structurelles d'aéronef. Il fait l’assemblage des structures, y compris les extrusions en tôle et les structures composites et possède des connaissances en matière de gabarits de montage et d’outils. Les monteurs de structures de l’avenir travailleront avec des ensembles finis et joueront le rôle d’intégrateurs de systèmes.

Les tâches de montage répétitives et difficiles seront assurées par des chaînes de montage automatisées et des fonctions de robotique. Les monteurs devront donc acquérir des connaissances en matière de procédés automatiques. La présente norme professionnelle énumère toutes les tâches qu’un monteur de structures devrait être en mesure d’exécuter n’importe où au Canada. Par contre, il est possible que certains employeurs dans différentes régions du pays œuvrent dans des domaines plus spécialisés de ce métier.

Le monteur de structures est entièrement familier avec les bonnes pratiques de sécurité professionnelle et les règles et les règlements portant sur son travail et son milieu de travail. Le monteur de structures s'implique dans la préparation et l’utilisation des outils, de l'équipement et de certains procédés semi-automatiques. Le monteur de structures doit posséder une excellente dextérité manuelle et avoir un vif intérêt pour les matériaux structuraux d'aéronef. Il doit aussi être en mesure de travailler en collaboration avec ses collègues et suivre rigoureusement les directives.

Exigences d’accréditation

Pour être admissible à l’accréditation du CCAA, le candidat doit posséder les connaissances et les compétences nécessaires et doit avoir réalisé l’ensemble des trente-quatre (34) tâches obligatoires précisées et cinq (5), soit 20 %, des sous-tâches inscrites au carnet personnel.

De plus, le candidat est tenu de réaliser un minimum de vingt-quatre (24) mois d’expérience en milieu de travail dans le métier, dans le cadre d’un emploi à plein temps.

L’envergure des tâches incluses dans le carnet personnel est aussi générique que possible afin d’englober le plus grand nombre de milieux de travail, d’appareils et d’outils, mais ces tâches ne couvrent pas forcément toutes les tâches exécutées par ces gens de métier.

Tâches communes à la plupart des monteurs/monteuses de structures
(NOTA : Les sous-tâches des tâches individuelles ne sont pas indiquées ci-dessous)

Bloc A – Sécurité
Tâche 1 – Démontrer des pratiques de travail sécuritaires

Bloc B – Dessins techniques et interprétation de l’information

Tâche 2 – Lire et interpréter les dessins techniques et l’information

Bloc C -Fabrication
Tâche 3 – Exécuter des tâches de travail des métaux

Tâche 4 – Exécuter des tâches de fabrication de composants standards

Bloc D – Assemblage des composants

Tâche 5 – Assembler les composants

Bloc E – Modifications ou réparations dues à la non-conformité

Tâche 6 – Effectuer des modifications ou réparations dues à la non-conformité

Bloc F – Assurance de la qualité

Tâche 7 – Effectuer des vérifications en cours au fur et à mesure