Technicien / technicienne de structures d’aéronefs

Les principales responsabilités du technicien de structures d’aéronefs comprennent les tâches suivantes : l’évaluation des dommages et de la corrosion des structures d’aéronefs; réparer, remplacer et modifier les structures en tôle et/ou les structures composites; enfin, selon le type de l’atelier, réparer les surfaces en tissu et les structures en bois. Ces fonctions sont exécutées au moyen d’outils et d’appareils spécialisés de pointe.

Le technicien applique à toutes ses tâches des connaissances et une expérience de base acquises dans une diversité de domaines, y compris : l’utilisation et la maintenance des outils manuels, la construction des gabarits et des montages et les compétences nécessaires pour poser les attaches, sceller les structures et faire le montage des pièces. De plus, dans certains ateliers, les techniciens en structures peuvent être appelés à exploiter des pratiques de travail et des procédés spécialisés comme la fabrication, la réparation et la modification des conduites et des fixations ainsi que la réparation et le remplacement des fenêtres et des lentilles.

Les gens de ce métier travaillent surtout chez les transporteurs aériens nationaux et régionaux et dans les ateliers de réparation spécialisés. Dans certaines entreprises, les fonctions du technicien de structures d’aéronefs recoupent les services effectués par d’autres mécaniciens et techniciens spécialisés. Cela est particulièrement vrai pour les tâches liées aux pratiques de travail spécialisées.

Exigences d’accréditation

Pour être admissible à l’accréditation du CCAA, le candidat doit posséder les connaissances et les compétences nécessaires et doit avoir acquis un minimum d’expérience de trente-six (36) mois dans le métier. L’envergure des tâches incluses dans le carnet personnel est aussi générique que possible afin d’englober le plus grand nombre de milieux de travail, d’appareils et d’outils, mais ces tâches ne couvrent pas forcément toutes les tâches exécutées par ces gens de métier.

Le CCAA appliquera le crédit pour tout cours pour techniciens de structures d’aéronefs qui est accrédité par le CCAA, tout cours approuvé par Transports Canada ou tout cours militaire (M0C 561) afin de satisfaire en partie à l’exigence d’expérience équivalant à un minimum de trente-six (36) mois, sur une base mensuelle jusqu’à un maximum de douze (12) mois.

Ce métier a deux (2) sous-métiers : tôle et composites. Les candidats devront réaliser différents blocs des tâches selon leur expérience individuelle.

Les techniciens TEA qui détiennent un permis S en vigueur sont exemptés de remplir le carnet personnel du CCAA, mais ils doivent faire parvenir un exemplaire de leur permis délivré par Transports Canada (recto et verso) avec leur demande.

Tâches communes à la plupart des techniciens de structures d’aéronefs

 (NOTA : Les sous-tâches des tâches individuelles ne sont pas indiquées ci-dessous)

Bloc A — Sécurité

Tâche 1 – Démontrer des pratiques et des techniques de travail sécuritaires

Bloc B — Connaissances de base et expérience

Tâche 2 – Consulter les documents de référence et documenter le travail accompli

Tâche 3 – Choisir, exploiter et entretenir les outils à main, les outils électriques et les instruments de mesure

Tâche 4 – Traiter les métaux et la corrosion

Tâche 5 – Construire et préparer les gabarits et les montages

Tâche 6 – Sceller les structures

Tâche 7 – Poser les fixations

Tâche 8 – Évaluer la corrosion des structures d'aéronefs

Tâche 9 – Estimer les dommages aux structures d'aéronefs

Tâche 10 – Assembler et ajuster les pièces

Bloc C — Structures en tôle

Tâche 11 – Réparer, replacer et modifier les structures en alliage métallique

Tâche 12 – Fabriquer les pièces en tôle

Bloc D — Structures composites

Tâche 13 – Réparer et modifier les structures composites

Tâche 14 – Fabriquer les pièces composites

Bloc E — Réparation des surfaces en tissu et en bois

Tâche 15 – Recouvrir et réparer les surfaces en tissu

Tâche 16 – Inspecter et réparer les structures en bois

Bloc F — Pratiques et procédés de travail spécialisés

Tâche 17 – Fabriquer, réparer et modifier les conduites de fluide, les conduits et les raccords

Tâche 18 – Réparer et remplacer les fenêtres et les lentilles