Technicien / technicienne en procédés spéciaux

Les fonctions et les responsabilités du technicien en procédés spéciaux sont très diversifiées, donc la tâche d’identifier les fonctions communes à la plupart des techniciens de l’industrie fut un défi de taille. La norme professionnelle tente de définir l’envergure de ces tâches et les connaissances et les compétences requises pour les exécuter au niveau d’un praticien qualifié.

Les principales fonctions du technicien en procédés spéciaux comprennent les tâches suivantes : le nettoyage et le décapage des composants et des matériaux à l’aide de procédés chimiques, électriques et mécaniques; le traitement superficiel des composants et des matériaux par des procédés spécialisés, notamment le revêtement par conversion, la déposition, le plaquage, la déposition par projection thermique, le revêtement par diffusion et la gravure; les procédés de grenaillage de précontrainte, de grenaillage à billes de verre et de roto-grenaillage; enfin, des procédés de traitement thermique tels que le durcissement, le traitement de détente et le brasage fort au four.

Les techniciens en procédés spéciaux sont entièrement familiers avec les principes de la chimie et ils possèdent des connaissances approfondies des exigences de sécurité ainsi que des règles et des règlements s’appliquant à leur travail.

Exigences d’accréditation

Pour être admissible à l’accréditation du CCAA, le candidat doit posséder les connaissances et les compétences nécessaires et doit avoir acquis un minimum d’expérience de vingt-quatre (24) mois dans le métier. De plus, le candidat doit présenter la preuve d’avoir acquis un minimum de six (6) mois d’expérience dans chacune des spécialisations et chacun des sous-domaines de spécialisation appropriés.

Les quatre (4) principaux domaines de spécialisation sont les suivants :

  • Nettoyage/décapage
  • Traitement des surfaces
  • Grenaillage
  • Traitement thermique

L’envergure des tâches incluses dans le carnet personnel est aussi générique que possible afin d’englober le plus grand nombre de milieux de travail, d’appareils et d’outils, mais ces tâches ne couvrent pas forcément toutes les tâches exécutées par ces gens de métier.

Tâches communes à la plupart des techniciens en procédés spéciaux

(NOTA : Les sous-tâches des tâches individuelles ne sont pas indiquées ci-dessous)

Bloc A — Sûreté et sécurité

Tâche 1 – Démontrer des pratiques et des techniques de travail sécuritaires

Tâche 2 – Observer les mesures de sécurité

Bloc B — Connaissances de base

Tâche 3 – Mettre en œuvre les connaissances générales de l’industrie afin d’exécuter les fonctions de l’emploi

Tâche 4 – Observer les lois, les politiques et les règlements pertinents et suivre les procédures d'opérations normalisées

Tâche 5 – Communiquer efficacement

Tâche 6 – User de principes scientifiques afin d’exécuter les tâches

Bloc C — Procédé de prétraitement

Tâche 7 – Préparer les matériaux en vue des traitements spéciaux

Bloc D — Nettoyage et décapage

Tâche 8 – Décaper et nettoyer les surfaces à l’aide de procédés chimiques (organique et inorganique)

Tâche 9 – Décaper et nettoyer les surfaces à l’aide de procédés électriques

Tâche 10 – Décaper et nettoyer les matériaux à l’aide de procédés mécaniques

Tâche 11 – Décaper et nettoyer les matériaux à l’aide du procédé par jet d'eau

Bloc E — Traitement des surfaces

Tâche 12 Effectuer le procédé de conversion et de revêtement par déposition (chimique)

Tâche 13 – Effectuer le procédé de plaquage

Tâche 14 – Effectuer le procédé de revêtement par projection thermique

Tâche 15 – Effectuer le procédé de revêtement par diffusion

Tâche 16 – Effectuer le procédé de gravure

Bloc F — Grenaillage

Tâche 17 – Effectuer le procédé de grenaillage

Bloc G — Traitement thermique

Tâche 18 – Effectuer les procédés de durcissement et de traitement de détente

Tâche 19 – Effectuer le procédé de brasage fort au four

Bloc H — Procédé de post-traitement

Tâche 20 – Terminer le processus selon les exigences en matière de documentation