Technicien / technicienne en soudage d’aéronefs

Les techniciens en soudage d’aéronefs sont des gens de métier qui :

  • sont entièrement familiers avec les exigences de sécurité et mettent en pratique des habitudes de travail sécuritaires;
  • savent préparer, exploiter et entretenir tout le matériel de soudage;
  • possèdent la dextérité, la coordination et la patience pour développer les compétences requises à titre de techniciens en soudage compétents;
  • se tiennent au courant de la technologie de soudage actuelle et des normes en soudage établies par le CCAA.

Cette norme énumère toutes les tâches que les techniciens en soudage d’aéronefs devraient pouvoir exécuter. Cependant, la norme minimale pour chaque procédé est déterminée par la disponibilité de matériel et les exigences de travail dans différentes régions du pays.

Au lieu d’indiquer la documentation et la préparation des matériaux en détail pour chaque procédé de soudage, on les a énoncées à titre de tâches distinctes. Par exemple, la Tâche 1 fournit des renseignements sur les bonnes pratiques et techniques sécuritaires sur le lieu de travail. La Tâche 2 décrit la manière dont les techniciens doivent utiliser le matériel de référence, interpréter les bleus et documenter le travail accompli. La Tâche 15 traite des procédés de démontage et des procédés supplémentaires effectués par les techniciens en soudage d’aéronefs. Certaines parties de ces tâches se rapportent à toutes les fonctions exécutées par les techniciens en soudage d’aéronefs.

Exigences d’accréditation

Pour être admissible à l’accréditation du CCAA, le candidat doit posséder les connaissances et les compétences nécessaires et doit avoir acquis un minimum d’expérience de soixante (60) mois dans le métier ou un certificat de soudage provincial ou interprovincial avec un minimum de vingt-quatre (24) mois d’expérience dans le soudage aéronautique. Les détenteurs de certificat sont obligés de faire parvenir un exemplaire de leur certificat avec leur demande.

L’envergure des tâches incluses dans le carnet personnel est aussi générique que possible afin d’englober le plus grand nombre de milieux de travail, d’appareils et d’outils, mais ces tâches ne couvrent pas forcément toutes les tâches exécutées par ces gens de métier. Le CCAA appliquera le crédit pour tout cours pour techniciens en soudage d’aéronefs accrédité par le CCAA afin de satisfaire en partie à l’exigence d’expérience équivalant à un minimum de soixante (60) mois, et ce, d’un mois à l’autre.

Tâches communes à la plupart des techniciens en soudage d’aéronefs

(NOTA : Les sous-tâches des tâches individuelles ne sont pas indiquées ci-dessous)

Bloc A — Sécurité et bonnes pratiques de sécurité professionnelle

Tâche 1 – Démontrer des pratiques et des techniques de travail sécuritaires

Bloc B — Documentation et information sur la réparation et la fabrication

Tâche 2 – Utiliser le matériel de référence, interpréter les bleus et documenter le travail accompli

Tâche 3 – Identifier les métaux et les caractéristiques des métaux

Tâche 4 – Exécuter les fonctions de présoudage

Bloc C — Procédés de soudage à arc électrique et par résistance

Tâche 5 – Effectuer le soudage à l’aide du procédé de soudage à l'électrode de tungstène

Tâche 6 – Effectuer le soudage à l’aide du procédé de soudage plasma

Tâche 7 – Effectuer le coupage à l’aide du procédé de soudage plasma

Tâche 8 – Préparer l’équipement et effectuer le soudage à l’aide du procédé de soudage par résistance

Tâche 9 – Préparer l’équipement et effectuer le soudage à l’aide du procédé de soudage à l'arc sous gaz avec fil plein

Tâche 10 – Effectuer le soudage à l’aide du procédé de soudage à l'arc avec électrode enrobée

Bloc D — Procédés pour la préparation, le coupage, le soudage et le brasage à la flamme de gaz oxygéné et oxyacétylénique

Tâche 11 – Suivre la procédure de préparation recommandée pour la pose des accessoires de soudage à la flamme de gaz oxygéné et oxyacétylénique

Tâche 12 – Effectuer le soudage et le soudobrasage à l’aide du procédé de soudage manuel à la flamme oxyacétylénique

Tâche 13 – Effectuer les soudures par fusion à l’aide du procédé de soudage manuel à la flamme oxyacétylénique

Tâche 14 – Assembler des métaux à l’aide du procédé de soudage

Tâche 15 – Couper, façonner et ajuster l’acier à l’aide du procédé à la flamme de gaz oxygéné

Tâche 16 – Effectuer les procédures de démontage et des procédures complémentaires

Bloc E — Soudage des structures tubulaires primaires

Tâche 17 – Évaluer les dommages aux tubes

Tâche 18 – Préparer les structures endommagées aux fins de réparation

Tâche 19 – Effectuer les soudages de réparation